Conseils pour bien choisir son alarme anti-intrusion

L’installation d’un système d’alarme maison est indispensable pour se protéger des intrusions. Il prévient par le biais de ses sirènes lorsqu’un intrus tente d’accéder à l’endroit où l’alarme est installée. On a la possibilité de choisir parmi différents types d’alarme anti-intrusion. Ce genre d’alarme est nécessaire pour disposer d’une sécurité optimale que ce soit pour un habitat, une boutique, une vitrine ou encore une entreprise. Même si on dispose d’un large choix en matière d’alarme anti-intrusion, il convient d’être très attentif pour ne pas se tromper. Divers points sont essentiels à la sélection pour que le dispositif remplisse correctement son rôle.

Les différents types d’alarme anti-intrusion

Avant de penser à choisir son alarme, l’idéal est de se renseigner d’abord sur les types d’alarme. Il y en a deux et ils se distinguent par leur installation :

– Alarme avec fil ou filaire : ce type d’alarme est pourvu de capteurs et il est relié à un système central. Que ce soit pour une alarme appartement ou pour une entreprise, l’alarme filaire est la plus fiable. En effet, son piratage est plus compliqué. Elle est à adopter, surtout si le logement est en rénovation ou en construction. De cette façon, son installation est plus simple. Le prix d’une alarme filaire varie en fonction du type de caméra. Les modèles les plus abordables sont constitués d’une simple alarme accompagnée d’un détecteur de mouvements. Les modèles intermédiaires sont à usage personnel et professionnel. Ils sont dotés de transmetteur d’alerte téléphonique. Ils peuvent accueillir jusqu’à 5 personnes qui peuvent personnaliser leur code. Les modèles les plus chers sont fournis avec une caméra encastrable dans le plafond.

– Alarme sans fil : si on n’a pas la possibilité de réaliser de gros travaux, alors ce type d’alarme est le plus adapté. Une alarme sans fil dispose d’un capteur à pile. Les ondes radio lui permettent de communiquer avec la centrale. Contrairement à une alarme filaire, son option peut évaluer selon les besoins de son utilisateur.

Pour en apprendre un peu plus ces deux types d’alarme anti-intrusion, rendez-vous sur le site spvi.fr.

Comment fonctionne une alarme anti-intrusion ?

Un système d’alarme anti-intrusion, avec et sans fil est généralement composé de 4 éléments :

– Une centrale d’alarme : on l’appelle également cerveau du système de protection. Tous les détecteurs sont reliés à elle pour lui envoyer des signaux. Elle réagit donc en fonction de la nature de ces derniers.

– Les détecteurs : comme leur nom l’indique, ils sont nécessaires pour détecter tous les passages et les mouvements. On peut également trouver des détecteurs qui décèlent les mouvements du côté  des portes et des fenêtres.

– Les sirènes : elles ont pour rôle de dissuader les intrus et de prévenir les entourages. Elles émettent en effet des sons vraiment forts qu’on ne risque pas de rater.

– Transmetteur de GSM : selon les modèles de système d’alarme, il y en a qui sont dotés de transmetteur de GSM pour informer rapidement par téléphone les propriétaires en cas d’intrusion.

Que doit-on prendre en considération lors de la sélection d’une alarme ?

Avant d’acheter et installer une alarme anti-intrusion, on doit tenir compte de sa situation. Pour un propriétaire et un locataire, le choix est différent. Une alarme fumigène avec fil est à choisir si on est propriétaire tandis qu’un modèle sans fil est préférable pour un locataire. On doit également prendre en considération l’emplacement qu’on souhaite protéger. Est-ce une habitation sans marche ou bien à étage ? Est-ce qu’il s’agit d’un bureau, d’un appartement ou d’une entreprise ? On peut trouver différents systèmes d’alarme pour ces divers types de local. Il faut que l’installation soit adaptée aux utilisations et aux locaux. Les caractéristiques techniques ne sont pas non plus à négliger. Il faut connaître les meilleures marques, le niveau sonore, la transmission, la fréquence, ainsi que l’évolutivité. Il est mieux de se renseigner sur la détection périmétrique. On vérifie également la qualité de l’équipement de fumigène anti-intrusion et la caméra.